Une brève introduction au Cubisme

Mark Schofield

Retour aux articles

La construction artistique qu'on appelle perspective ne correspond pas à nos expériences réelles de notre perception du monde. Le cubisme nous donne une vision plus proche mais cela s'avère parfois difficile à interpréter.

Perspective

Dans l'art figuratif, l'artiste rencontre un problème majeur : comment rendre les objets trois dimensionnels sur une surface en deux dimensions.

La solution traditionnel à ce problème est la perspective. En utilisant les lignes de construction (telles que les contours des bâtiments) qui se rejoignent vers un seul point de fuite, c'est possible de créer une illusion forte de la profondeur.

Les limitations de la perspective

La perspective impose une contrainte forte sur le spectateur ; son point de vue est fixe dans l'espace et dans le temps. Le photographe est l'épitomé de cela : une seule vue capturée en une fraction de seconde.

La perspective est en réalité assez éloignée de notre façon de voir. Notre expérience de visualiser le monde n'est pas fixe dans l'espace et dans le temps. Nous sommes en mouvements continuellement dans un monde où le temps passe et où aucun point de vue n'est fixe pour longtemps. La question à poser est celle-ci : existe-t-il une meilleure façon de représenter l'espace en trois dimensions que la perspective traditionnelle d'un photographe?

L'approche Cubiste

Au début du 20ième siècle, les artistes Pablo Picasso (1882-1973) et Georges Braque (1882-1963) ont décidé de rompre avec la convention de la perspective traditionnelle. Au lieu d'étudier leur sujet d'un point de vue fixe comme les artiste de la Renaissance, ils ont étudié leur sujet de multiples points de vue. Ensuite, ils ont traduit la somme de toutes ces informations en une seule vue qui correspond à l'expérience de voir, au lieu de faire une copie directe.

Dans un tableau cubiste nous ne voyons pas un seul instant mais plusieurs instants de temps. C'est parce que le point de vue change, et pour ceci, il faut avoir du mouvement. Mouvement et temps sont des éléments essentiels dans un tableau cubiste; ils se rapprochent plus de notre expérience de voir que la perspective.

Il reste un problème majeur avec le cubisme : l'interprétation. Nous sommes tellement habitué à la perspective dans la peinture, les livres, les magazines et la télévision qu'il est difficile de comprendre une autre façon de voir le monde. C'est pour cette raison que je voudrais présenter une interprétation d'un tableau cubiste.

Comprendre la cubisme : un exemple

Bol de fruits, violon et bouteille, Pablo Picasso

Le tableau contient 4 éléments principaux : un bol de fruit (haut), un journal et une bouteille (droite), une nappe (en bas entre les deux pieds de la table) et un violon (centre et gauche).

Bol de fruit

Le bol est assez complexe. Le sommet est montré 3 fois ; comme deux lignes droites en diagonale dans une zone gris foncé, comme une ligne droite dans un zone mauve et comme un arc dans une zone gris foncé. Le profil du bol est montré dans la zone bleu à gauche. La base est représentée dans la zone angulaire gris-vert à côté de la zone bleue, et aussi comme une série d'arcs en noir et blanc. Le bol contient une grappe de raisins et une poire.

Les raisins

Regardez dans la zone rouge au sommet du tableau. La zone blanche en forme de nuage représente les raisins en silhouette et les 10 cercles représentent les raisins coupés en section (les points à l'intérieur sont les pépins). Regardez dans la zone mauve en dessous de la zone rouge; les raisins sont présentés comme des petits arcs et cercles en noir. Dans la zone grise à la droite du mauve il y a plus de raisins, et dans la zone grise à gauche de la zone mauve une forme en T représente la tige de cette grappe.

Poire

Juste au dessus de la zone bleue, à droite des raisins nous voyons la moitié du chiffre 8 qui représente la poire en profil. Au sommet de cette forme, nous voyons une feuille.

Journal et Bouteille

Le journal est indiqué par les lettres 'AL'; la fin du mot 'JOURNAL'. La bouteille est indiquée par la forme angulaire gris-vert et la zone en pointillé à la droite du journal. C'est possible que la zone gris-vert représente le verre et la zone en pointillé le liquide à l'intérieur.

Violin

Les lignes noires, peintes dans les zones marron au centre du tableau sont les traits distinctifs d'un violon. Ils montrent la silhouette arrondie d'un violon vu de plusieurs côtés. Les trous pour le son sont simplifiés en forme de S carré. Les cordes sont représentées de deux points de vues différents pour illustrer comme elles montent le cou de l'instrument et comme elles traversent le pont. Enfin, nous voyons un profil du scroll dans une spirale sur le côté gauche à la limite du tableau.

Retour aux articles | Haut de page

Mark Schofield
mark.schofield.free.fr
Dernier mise à jour : 09 Fev 2011